× Comment bien démarrer une collaboration potagère / L’eau, les outils, les graines, les plants, qui fait quoi, les accords et comment s’établit le partage des récoltes ? Venez en parler ici !

l'eau de la riviere

il y a 3 ans 10 mois #129 par ecologia


  • Messages : 1

  • Genre: Inconnu
  • Anniversaire: Inconnu
  • bonjour,

    Habitant dans le val de Saône, l'eau n'est pas vraiment un problème.
    j'arrose surtout les jeunes cultures et certaines cultures (bettraves, choux, salades) Les oignons ,échalottes, c'est ideal jamais d'arrosage!

    Dans un vallon chaud et humide, tout pousse, même trop , sauf ce qui aime le sec.
    Toutefois bien que j'ai deux buses (réceptacles fermés circulaires de 1 m de diamétre et profond de 1.60 env.), je souhaiterai récupérer de l'eau des toits .

    est ce facile? "est ce de l'eau de qualité ? de même que prendre de l'eau de la rivière, pour arroser en premier lieu des plantations d'arbres.
    (certains vieux arbres meurent, il faut les remplacer )
    tout les échanges sont bienvenus.

    je peux aussi partager mon expérience sur les plantes d'ombre, ou aimant les terres humides.je suis jardinière depuis 4 ans ayant repris un jardin et verger, de mes parents agriculteurs. (encore du défrichage, 'délièrrage, maconnerie à faire d'où mon intérêt pour ce site)
    Après, j'espère planter.

    cordialement
    merci pour vos réponses

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    il y a 3 ans 10 mois #130 par dona
    • dona
    • Portrait de dona



  • Genre: Inconnu
  • Anniversaire: Inconnu
  • Bonjour ecologia,
    Vous avez bien de la chance de vivre près d'une rivière et de pouvoir utiliser cette eau vive pour vos plantes.
    Moi, j'habite en ville, et je possède deux récupérateurs d'eau de pluie qui sont deux citernes externes tout simplement installées sous mes descentes de gouttière en zinc, celles-ci possédant un bec que j'ouvre et referme en fonction du remplissage des citernes.
    Les becs ont été mis en place par mon couvreur, mais je connais des installations encore + archaïques avec un système de gros tuyaux (vu en Allemagne et ça a l'air de bien fonctionner).
    Le principe reste le même : il faut dévier le cours de l'eau qui coule dans la descente de gouttière vers le container, en évitant les fuites ou les débordements.
    Le seul inconvénient pour moi, c'est l'hiver, car il faut vider les containers pour éviter que le gel ne les fasse exploser. L'été aussi, bien penser à fermer les citernes lorsqu'il ne pleut pas pour ne pas en faire un nid de moustiques.
    Sinon l'eau citadine est sans doute moins pure que celle de la rivière, mais au moins elle ne contient pas de chlore et mon petit potager l'apprécie tout comme mes allées fleuries

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Propulsé par Kunena